RDC-enquête sur l’impact de Covid-19 : l’accès des ménages kinois aux médicaments légèrement en baisse en septembre

11 Jan 2021

Au cours du mois de septembre 2020, le nombre de nouveaux cas positifs au coronavirus enregistré a connu une baisse comparée aux mois précédents. En cumul, le pays a atteint 10659 cas confirmés dont 8144 à Kinshasa. C’est ce que renseigne les études d’impact de la covid-19 sur les ménages et les unités économiques. Des études menées par l’Institut national de la statistique, avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale.

L’accès des ménages kinois aux médicaments a légèrement baissé entre août (92%) et septembre (89%). Notons que les ménages n’ont pas connu de rupture de stocks de médicaments tout au long de cette période.

La proportion des ménages dont au moins un membre a eu besoin des soins médicaux a connu une légère augmentation, passant de 42,3% en août à 46,9% en septembre.

Tous les ménages touchés par la covid-19 ont eu accès au traitement. Une fois de plus, le paludisme reste la première cause de recours aux soins médicaux à Kinshasa, 71,8% de ménages, dont au moins un membre a souffert de cette affection, ont recouru aux soins en septembre. On note tout de même une légère augmentation du recours aux soins médicaux pour des questions de mal de gorge, toux et rhume (13,8 % en août à 17,3 % en septembre).

Parmi ceux qui ont souffert d’autres maladies que la covid-19, 81,9% de ménages ont accédé à un traitement médical et ceux qui n’ont pas eu accès au traitement, la raison évoquée par pratiquement tous les ménages (99,7%) est d’ordre pécuniaire.